Dernières nouvelles :
Accueil » Instances » CAP » Adjoints administratifs » CAP 16 : Les adjoints administratifs ont droit à un vrai déroulement de carrière
CAP 16 : Les adjoints administratifs ont droit à un vrai déroulement de carrière

CAP 16 : Les adjoints administratifs ont droit à un vrai déroulement de carrière

La CAP du corps des adjoints administratifs vient de se tenir, ce mardi 2 mai 2017.
Elle n’aura permis, une fois de plus, d’offrir un avancement de grade qu’à une poignée d’agents.

Ainsi c’est 39% d’adjoints administratifs qui remplissent les conditions pour accéder à une promotion au grade d’adjoint administratifs principal 2ème classe qui ont été promus.

Ce qui signifie aussi que 61 % d’agents qui remplissent les conditions ne l’ont pas été !

C’est seulement 16,4 % des adjoints administratifs promouvables au grade d’adjoint administratif principal qui ont été promus.

Ce qui signifie aussi que 83,6 % d’agents qui remplissent les conditions ne l’ont pas été !

Chacun devrait le savoir, ce qui pénalise avant tout le déroulemnt de carrières des adjoints administratifs ce sont les Ratio Promus Promouvables (RPP) votés par le Conseil de Paris tous les 3 ans.

Le seul moyen d’offrir aux adjoints administratifs un déroulement de carrière qui récompense une carrière dévolue aux service des parisiens ce sont des RPP à 100%… On en est bien loin !

Les choses étant ce qu’elles sont, puisque les RPP imposent une sélection, nous pourrions au moins espérer que les agents  sélectionnés pour être promus le soient sur des critères objectifs.

Or ce n’est pas ce qui se passe pour le corps des adjoints adminsitratifs

Pour choisir les adjoints administratifs qui seront promus, les différentes directions s’autorisent une sélection arbitraire d’agents qu’elles proposent à la promotion. Sur des critères qui sont surtout liés à la valeur professionnelle, au mérite en fait ! …Le mérite, notion ô combien subjective, fangeuse et indéterminée qui cause pas mal d’injustices.

De fait, la sélection des agents qui est proposée aux représentants du personnel relève d’un choix à la tête du client !

En ce qui concerne le corps des adjoints administratifs, à l’injustice, l’administration parisienne rajoute donc du clientélisme.
Non seulement l’administration parisienne ne valorise pas la carrière de ses adjoints administratifs en bloquant les déroulements de carrière par les RPP mais, en plus,  elle les sélectionne sans que les représentants du personnel aient les moyens de vérifier la subjectivité de leurs choix.

Bien sûr, l’administration parisienne n’est pas vraiment à l’aise avec cette façon de faire son tri sélectif… les organisations syndicales non plus !!!!

Alors pour s’éviter la grogne des organisations syndicales les moins dupes, l’administration a trouvé un subterfuge : la pré-CAP.
Les représentants du personnel sont ainsi invités à participer à un jeu de marchands de tapis où chacun est invité à proposer ses «dossiers» (comprendre ses chouchous !)
Jusqu’à présent, cette rencontre (qui n’a aucune existence statutaire) entre la DRH et les représentants du personnels était donc l’occasion pour chacun, chacune de mettre en avant quelques z’heureux chanceux pour leur offrir le Graal, la promotion !

Cette année,  la CFTC, la CGT et l’UNSA ont souhaité  dénoncer l’opacité croissante qui entoure les
promotions et le manque d’objectivité des critères appliqués par les hiérarchies avec la bénédiction de la DRH. On a tout vu, des sauts de puce, des pas de géants, des nominations au top du top à mi-carrière, sans concours et sans examen professionnel, quand d’autres arrivent à la retraite sans promo….

La CFTC, la CGT et l’UNSA ont donc refusé de participer à ce jeu et ont adopté une position commune : nous avons demandé la promotion des agents sur le seul critère objectif, celui de l’ancienneté. Lire notre déclaration commune ci-dessous

3 autres organisations syndicales représentées à la CAP 16 ont, quant à elles, décidé de continuer à participer à la tambouille.

Nous ne pouvons que regretter cette situation qui est, selon nous, préjudiciable aux adjoints administratifs et nous continuerons de nous battre contre la sélection des promus à la tête du client.

Cette position commune a permis une avancée :

la DRH s’est engagée à travailler avec  les représentants des personnels sur des critères qui seraient plus acceptables. C’est un premier pas même si nous sommes conscients que l’administration ne se retrouvera pas sur notre revendication de promotions sur le seul critère de l’ancienneté. Au moins nous pourrons tenter d’avancer pour que les adjoints administratifs aient droit au même traitement que les autres agents. Nous allons dans le bon sens.

Il reste que seule une mobilisation collective des adjoints administratifs permettra de faire bouger les lignes.

Il est important que les adjoints administratifs ne perdent pas de vue que se battre pour un déroulement de carrière normal aujourd’hui c’est bénéficier d’une retraite moins misérable demain !

Lire la Déclaration préalable CAP 16 du 02 mai 2017 CFTC CGT UNSA

Liste des promu-e-s AAP1

Liste des promu-e-s AAP2

Notre Tract