Dernières nouvelles :
Accueil » Non classé » 7ème temps de grève pour les agents du 3975

7ème temps de grève pour les agents du 3975

Des agents du 3975 sont en grève ce jour pour s’opposer à la réorganisation des horaires du plateau.

Plus d’informations sur le déroulement des évènements qui amènent à la grève  aujourd’hui : Lien 

Le comité d’accueil du CTP dans le couloir de la Salle des Commissions de l’Hôtel de Ville

Compte rendu de la mobilisation du jour :

Ce lundi 12 décembre, jour du CTP de la DICOM, une partie des agents du 3975 s’est mise de nouveau en grève pour protester contre la réorganisation des horaires imposée par la Direction.
Le préavis de grève était déposé pour toute la journée.

Une partie des agents de la brigade 1 (8h-14h) était en grève dès 8h (prise de service) pour quelques heures. Ces agents qui ne travaillent donc pas l’après-midi, se sont retrouvés à partir de 14h30 avec les agents grévistes des brigades 2 et 3. Au total de la journée ce sont donc 13 agents qui se sont mobilisés. A 15h, le groupe des agents s’est placé dans le couloir qui mène à la salle des commission de l’Hôtel de Ville avec des affichettes “Non aux nouveaux horaires du 3975” pour former un comité d’accueil aux participants du CTP. Il s’agissait surtout de bien montrer à l’élu Jean-Bernard BROS président du CTP qu’une partie des agents n’est pas favorable à la réorganisation du service.

Le syndicat FO a refusé de siéger au CTP. Puisque la CFTC refuse également de siéger à toutes les commissions paritaires depuis début 2011, le quorum n’a donc pas été atteint pour la tenue du CTP. Lionel BORDEAUX responsable du département Paris numérique nous a alors informé que le CTP était repoussé au 21/12.

Le groupe de grévistes s’est alors dirigé vers la buvette de l’Hôtel de Ville pour marquer la journée par un pot amical. Sachant que la buvette se trouve à proximité de la salle du Conseil de Paris, un groupe d’agents de sécurité a empêché l’accès à la buvette. Nous avons été bloqués pendant un moment dans le couloir devant l’ascenseur sous l’oeil des caméras présentes pour cause de Conseil de Paris ! Les agents du 3975 ont profité de ce blocage pour bien montrer les affichettes…

Anne-Sylvie SCHNEIDER, directrice de l’Information et de la Communication est intervenue pour signifier son incompréhension du mouvement de contestation. Pourtant ce n’est pas faute de lui avoir expliqué… La présence massive des agents de sécurité, d’élus entrant ou sortant du Conseil de Paris et de la presse a vite occasionné un attroupement. Soucieux de ne pas créer de problèmes en ce jour de Conseil de Paris, le service de sécurité nous a laissé ensuite accéder à la buvette après que les grévistes se soient engagés à ne pas perturber la séance. Après avoir partagé un moment de convivialité autour d’un verre, les agents grévistes se sont dispersés dans le calme et ont quitté l’Hôtel de Ville.